Les métiers du social

En 1959, les Nations-Unies définissent le travail social comme étant « une activité visant à aider à l’adaptation réciproque des individus et de leur milieu social, cet objectif est atteint par l’utilisation de techniques et de méthodes destinées à permettre aux individus, aux groupes, aux collectivités de faire face à leurs besoins, de résoudre les problèmes que pose leur adaptation à une société en évolution, grâce à une action coopérative, d’améliorer les conditions économiques et sociales ».

Notre préparation peut vous aider à entrer dans les formations sociales suivantes :

Educateur spécialisé

Son profil

Ce métier social requiert une grande attention pour les problèmes sociaux et humains, une capacité à travailler en équipe, de la créativité et le sens des responsabilités. C'est bien-sûr une carrière sociale où l'engagement personnel est important.

Sa mission

L'éducateur spécialisé concourt à l'éducation d'enfants et d'adolescents ou au soutien d'adultes présentant des déficiences physiques, psychiques, des troubles du comportement ou qui ont des difficultés d'insertion.

Son intervention se situe aussi bien dans le champ de l'éducation spécialisée, dans le champ social, dans le milieu scolaire, celui de la santé ou encore de la protection judiciaire de jeunesse.

Sa formation

Conditions d'admission

  • être titulaire du baccalauréat
  • ou être titulaire d'un diplôme d'accés aux études universitaires
  • ou être titulaire d'un des diplômes d'État de travail social ou paramédical sanctionnant une formation professionnelle de 2 ans
  • ou posséder un diplôme d'aide médico-psychologique (AMP) et avoir exercé 5 ans dans l'emploi correspondant
  • ou avoir passé avec succès l'examen d'accés de la DRASS

Epreuve écrite :

  • culture générale
  • tests d'actualités
  • tests psychotechniques

Epreuve orale :

  • épreuve de groupe
  • entretien de motivation

Pour obtenir le diplôme, 3 années scolaires sont nécessaires : 1450h de formation théorique et 15 mois de stage pratique.

Secteur d'activité

55 000 éducateurs spécialisés sont employés par les associations (80% d'entre eux) mais aussi par les collectivités territoriales (départements et communes), ou les organismes d'accueil privés ou enfin dans la fonction publique. Il est possible de travailler aussi bien en milieu ouvert qu'en établissement spécialisé (en internat comme en externat).

Le salaire moyen d'un éducateur spécialisé en début de carrière s'élève environ à 1400 euros brut.

Moniteur - Educateur

Sa mission

Le moniteur-éducateur exerce sa fonction auprès d'enfants, d'adolescents ou d'adultes en difficulté, handicapés ou en situation de dépendance.

A travers un accompagnement particulier, le moniteur-éducateur aide quotidiennement à instaurer, restaurer ou préserver l'adaptation sociale et l'autonomie de ces personnes. Il participe ainsi à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation de la vie quotidienne en liaison avec les autres professionnels de l'éducation spécialisée. Les personnes confrontées à des problèmes sociaux, familiaux, comportementaux ou en situation de handicap physique ou mental bénéficient de l'attention et du soutien du moniteur-éducateur.

Il veille à leur épanouissement, développe leurs capacités d'adaptation et les aide à accomplir les gestes de la vie quotidienne.

Son profil

Ce métier social nécessite un interêt pour les problèmes humains et sociaux, le sens de l'organisation et de l'animation de groupes, un goût pour le travail en équipe, un engagement personnel pour faire face aux multiples situations des personnes en difficulté.

Le moniteur-éducateur exerce sa fonction auprès d'enfants, d'adolescents ou d'adultes en difficulté, handicapés ou en situation de dépendance. A travers un accompagnement particulier, le moniteur-éducateur aide quotidiennement à instaurer, restaurer ou préserver l'adaptation sociale et l'autonomie de ces personnes. Il participe ainsi à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation de la vie quotidienne en liaison avec les autres professionnels de l'éducation spécialisée.

Les personnes confrontées à des problèmes sociaux, familiaux, comportementaux ou en situation de handicap physique ou mental bénéficient de l'attention et du soutien du moniteur-éducateur. Il veille à leur épanouissement, développe leurs capacités d'adaptation et les aide à accomplir les gestes de la vie quotidienne.

Sa formation

Conditions d'admission

Aucun diplôme n'est exigé. Certaines écoles imposent deux épreuves : écrites et orales. Les titulaires du bac, du BEP sanitaire et social, les aides médico-psychologiques sont dispensés de l'épreuve écrite dans certains concours.

Epreuve écrite :

  • culture générale
  • tests d'actualité
  • tests psychotechniques

Epreuve orale :

  • épreuve de groupe
  • entretien de motivation

Les secteurs public et associatif emploient plus de 22 000 moniteurs-éducateurs dans les foyers, des CAT, des MAS, etc... Ils peuvent bien entendu exercer dans la fonction publique. Pour information, le salaire moyen de départ s'élève à 1200 euros brut.

Secteur d'activité

Il existe environ 22 000 moniteurs-éducateurs en France dont 80% exercent leur profession dans le secteur associatif (foyers, internat, instituts spécialisés...).

Aide médico-psychologique

Sa mission

L'aide médico-psychologique ou AMP apporte une aide aux personnes dépendantes à cause d'une maladie grave ou d'un handicap. Il est en contact aussi bien avec des enfants qu'avec des personnes âgées. Il réalise à leurs côtés les gestes de la vie quotidienne (coucher, lever, toilette, habillage, repas, déplacements...). Il peut ainsi aider une personne tétraplégique à faire sa toilette, stimuler la mémoire d'une personne âgée ou encourager un enfant handicapé à s'exprimer...

Son profil

Evidemment, les qualités humaines sont importantes. La motivation, le désir de communiquer, la patience mais aussi un équilibre psychique et une résistance physique sont requis pour exercer ce métier social.

L'aide médico-psychologique ou AMP apporte une aide aux personnes dépendantes à cause d'une maladie grave ou d'un handicap. Il est en contact aussi bien avec des enfants qu'avec des personnes âgées. Il réalise à leurs côtés les gestes de la vie quotidienne (coucher, lever, toilette, habillage, repas, déplacements...). Il peut ainsi aider une personne tétraplégique à faire sa toilette, stimuler la mémoire d'une personne âgée ou encourager un enfant handicapé à s'exprimer...

Sa formation

Conditions d'admission

Si aucun diplôme n'est exigé pour préparer le diplôme d'Etat AMP, chaque établissement de formation organise des épreuves d'admission comprenant un questionnaire d'actualité sur des problèmes sociaux, économiques, familiaux, médicaux et pédagogiques auquel le candidat devra répondre par écrit et un entretien avec le jury sur la base d'un texte remis au candidat.

Epreuves :

  • connaissance de la personne
  • accompagnement éducatif et aide individualisée dans les actes de la vie quotidienne
  • animation de la vie sociale et relationnelle
  • soutien médico-psychologique
  • participation à la mise en place et au suivi du projet personnalisé
  • communication professionnelle et vie institutionnelle

La formation est répartie sur deux ans (de 18 à 24 mois selon les centres de formation) et comprend 350 heures de cours théorique et quatre semaines de stage pratique dans un établissement.

Secteur d'activité

Le secteur associatif, les communes et le secteur hospitalier sont les principaux employeurs des quelque 25 000 aides médico-psychologiques en fonction. Pas de grande différence entre le secteur privé et le secteur public. Les aides médico-psychologiques gagnent environ 1 100 euros en début de carrière.